• C'est le printemps. Pâques approche. Ça pousse au jardin...
    MAIS je n'ai pas les pouces très verts !
    Les autres doigts si, sans doute, mais dans le cadre d'une horticulture revisitée.

    Donc, en ce joli mois de mars, de drôles d'idées ont commencé à germer dans ma p'tite tête que la fièvre de printemps généralisée n'a pas épargnée...

    Pendant que l'idée germait en douce, je me suis lancée à la recherche de vases à jacinthes...
    Je croyais que ce serait facile... Erreur !

    Tout le monde connait ça. Tout le monde en a eu. Plus personne n'en a...
    Ou presque ! Parce que, heureusement, à force de chercher, j'ai fini par en dénicher, en recevoir, en acheter quelques uns... Ouf !

    Culture expérimentale

    Il était temps, parce que, finalement, ça poussait...

    Culture expérimentale

    Et même, ça poussait dru !!!

    Culture expérimentale

    Culture expérimentale

    De plus en plus dru !!!

    Culture expérimentale

    Voilà quoi ressemblent mes plants expérimentaux. Madame Chourave aurait aimé, j'en suis certaine...

    Culture expérimentale

    Et tout ça pour décorer ma table de Pâques...

    Culture expérimentale

    Et si vous pouvez déjà voir ma table de Pâques, c'est qu'ici, nous avons pris un peu d'avance sur le calendrier.
    Nous avons fêté Pâques, les poissons et même un peu mon anniversaire par anticipation ce 1er avril...

    Culture expérimentale

    Chacun avait droit à son bulbe, à chacun d'en prendre soin et de le faire fleurir si possible...
    Parce que la fête finie, hop, la déco s'en va avec les convives, histoire de laisser de la place pour la réalisation de prochaines idées...

    Culture expérimentale

    Culture expérimentale

    Culture expérimentale

    Et mainenant, si vous voulez savoir comment j'ai fait... ce qui, je vous préviens, est une aventure un peu folle, laissez-moi un commentaire, vos questions, et j'y répondrai...
    ... peut-être avec de nouvelles photos explicatives.

               Marianne-qui-décore


    4 commentaires
  • Assiettes de Pâques

     Les grands Couz se sont bien amusés. Les cloches de Pâques sont annoncées pour bientôt.
    Ces assiettes leur signaleront où déposer les oeufs...

    Assiettes de Pâques

    L'idée de départ vient d'ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.2895091021074.151904.1374286518&type=3#!/photo.php?fbid=159499770737124&set=a.132142873472814.18567.100000313076249&type=3&theater

     

    Assiettes de Pâques

    Bien entendu, j'ai fait des gabarits perso, les enfants ont choisi les couelurs des papiers, des pinces à linge, des yeux et des pompons...

    Assiettes de Pâques

    Les lapins sont pour Arthur et Roman, les poules pour les petits frères.

    Et voilà, si les cloches ne comprennent pas, c'est à n'y rien comprendre !


    votre commentaire
  • Les cupcakes du premier anniversaire de Lilian !

    Lilian est mon quatrième petit-fils. J'ai profité (un peu lâchement) de son jeune âge pour choisir à sa place le thème et les couleurs de ses petits gâteaux de premier anniversaire. Ses frère et cousins auraient exigé de vrais gâteaux de vrai garçon !!!

    C'est le printemps !

    A deux ans, Lilian a, sinon des idées très arrêtées, au moins des jeux ou préférences de petit garçon qu'il convient de respecter.
    Donc, puisque, très exceptionnellement, le choix m'était revenu, j'ai choisi des couleurs quasi girly pour mes coccinelles de fantaisie.

    C'est le printemps !

    Lilian a eu l'air d'aimer ça...

    C'est le printemps !

    ... et moi, je me suis fait plaisir aussi...

    C'est le printemps !

     Pour la recette, facile, les cakes sont des minis "quatre-quart" garnis de crème au beurre sous la couche de pâte à sucre maison, les yeux et les pois sont des minis Smarties, les antennes en cure-pipe ne se mangent pas, elles ne sont là que pour faire joli, j'ai zappé les pattes.
    Voilà, vous savez tout !
                                                    Marianne-qui-fait-du-gâteau


    3 commentaires
  • Encore une couture inspiration Parfum du Ciel… http://parfumduciel.over-blog.com/

    C’était pour un mariage, je ne me promène évidemment pas comme ça dans la vie de tous les jours… Mais c’était une chouette occasion de coudre de la soie sauvage et de m’éclater avec des couleurs qui déménagent…

     

     

    Voilà les détails du bustier… Ah, mes feuilles de ginkgo, ceux qui me connaissent savent de c’est un symbole, un motif qui me colle à la peau (un jour je raconterai le pourquoi-comment), qui est devenu le logo de Crayaction et que je mets à toutes les sauces.
    Donc, sur ce bustier, une cascade de feuilles, toutes différentes parce que tracées à main levée sur mes lambeaux de tissu (air connu, comme souvent, pas de patron à partager mais vous pouvez piquer l’idée). Elles sont cousues à la machine à petits points, endroit contre endroit et puis retournées, les nervures sont ensuite piquées à la machine, mais les feuilles sont cousues à la main sur le bustier.

     

    Et parce que je n’ai pas trouvé, dans le commerce, de chaussures assorties à l’ensemble, j’ai customisé une paire de mules qui dormait au fond de mon armoire à chaussures… Cendrillon n’en avait pas d’aussi sensationnelles… (comme je suis modeste !) mais comme elles tiennent mieux au pied, j’en n’ai pas perdu, ni gagné de prince à mes trousses.

     

     

    Le diadème a été créé pour l'occasion mais les boucles d'oreilles, faites maison elles aussi, ont déjà quelques années... Zut, ce sont des oiseaux et pas des feuilles de ginkgo, mais l'oiseau est aussi une sorte de "signature" qui revient souvent dans mes dessins.

    Il faudra que je complète cet article par mon sac, j'ai oublié de le photographier... On en voit juste un petit bout sur la première photo du diadème... 
                                 

                       Marianne-qui-coud... et qui adore ça !

     

     


    7 commentaires
  •  

     Le tapis de jeu de Léo… assorti aux couleurs de sa chambre et qui « répond » aux Loulouberloups des Loulous…

    Alors, comme d’habitude, c’est, au moins en partie, de la récup.
    Le jean dormais dans mes cartons depuis belle lurette, le fond bleu pétrole est un reste des tentures de Léo, les pastilles concentriques sont découpées dans un  reste de tissu des draps de lit, le tissu rayé des « arbres à crolles» se souvient d’un lointain pantalon de Manu (la maman de Léo), poches de jeans morts au combat, et j’en passe…

    Noooon, je n’ai pas les patrons. Ce n’est pas que je ne veux pas partager, c’est que, vraiment, je n’en ai pas. Pour les arbres, par exemple, je n’avais que des chutes assez tordues… donc les arbres sont tordus puisque j’ai dessiné, à main levée, directement sur les lambeaux informes.

    Et des Loulouberloups partout, parce que ce sujet me démangeait à ce moment-là…

     

    Et pour les rayons du soleil, c’est éblouissant, j’ai utilisé du ruban neuf… une entorse à la récup-mania !

    Et voilàààààà !
                                                    Marianne-qui-coud
     

     


    3 commentaires