• Le voilà enfin...
    le tout nouveau site de CRAYACTION et de mes dessins.

     


    votre commentaire
  • C'est l'histoire d'une crise de pois...

    Juillet pluvieux et même franchement sinistre... Le coup de folie de champignons à pois, avec leur cortège de contes de fées, qui me prend chaque année m'arrive avec au moins trois mois d'avance.

    D'autre part, Sacha rêve déjà (!!!) de rentrée des classes et conçoit les "plans" d'un couvre agenda capable de contenir, outre l'agenda fait maison, des trucs, des machins et de la paperasse...

    • Un agenda

    Je rassemble donc mes tissus qui collent au thème de saison, un champignon au crochet, rescapé des broches du dernier Noël, un lutin qui n'attendait que ça, des boutons achetés comme la pomme et le champignon vert, et des faits maison comme les trois ours en Fimo, des bouts de rubans, de la dentelle de mère-grand, de la queue de rat, un miroir bollywoodien, des petits sujets de bois destinés au scrapbooking, une pince à bretelles, une perle-fleur, ... Tout ça dormait dans mes tiroirs.

    • Un agenda

    En guise de magie, de la Vlieseline ouatinée ou non, trois fois rien de peinture acrylique et un petit pinceau tout fin, de la patience, de la fantaisie et mes dix doigts...

    • Un agenda

    Quelques mots brodés, empruntés à une chanson que j'ai revisitée, histoire que le Grand Méchant Loup sache à qui il a affaire.
    On n'en est plus à se laisser croquer sans autre forme de procès...

    • Un agenda

    D'ailleurs, le voilà... quand on parle du loup...

    • Un agenda

    Et la maisonnette du fond des bois...

    • Un agenda

    Les détails s'accumulent, j'improvise et donc fais quelques bêtises. J'en corrige, d'autres s'incrustent... tant pis ! Je m'amuse beaucoup...

    • Un agenda

     Ici, un clin d'oeil au haricot magique de Jack...

    • Un agenda

    ... là, les trois ours de Boucle d'Or, la préférée de Sacha qui ressemble pourtant davantage à Blanche-Neige...

    • Un agenda

    Au dos, la pomme rouge et le miroir de la reine... et le lutin qui viendra s'accrocher aux anneaux de l'agenda... les oeillets sont encore à venir, la très chic épingle de sureté est là pour que vous vous fassiez une idée du résultat espéré...

    • Un agenda

    La grenouille attend son baiser...

    • Un agenda

    Le Bonhomme en Pain d'Epices n'a pas été oublié...
    Mais où est la princesse ??? On se le demande... Pas moi, ma princesse aux petits pois, c'est Sacha...

     • Un agenda

     
    Comme toujours, pas de tuto, c'est de l'impro...
    Ma caverne d'ali Baba, ne me dites pas que vous ne le savez pas, c'est Textilia... et c'est là : http://textilia.be/
    Pour ce joli tissu à pois, je ne suis pas certaine qu'il en reste, par contre, j'y ai encore vu les jolis minis champis ce matin...
    Voilà, comme ça, vous en savez autant que moi... et si ça vous démange, y a plus qu'à...

     


    6 commentaires
  • Un jour de soleil, une envie de couleurs, de fleurs et de fantaisie... hop, les tissus girly-girly sont de sortie...

    Un bustier pour Lorraine

    Récapitulons, du rose, du vert, du noir, des pois, des fleurs, des coeurs, une libellule, ...
    Pour le patron, une inspiration "Parfum du Ciel" mais un patron Burda (un haut de robe en réalité)...

    Un bustier pour Lorraine

    Les tissus sont assemblés au petit bonheur, ce sont des chutes pour la plupart, donc, la dimension des chutes détermine leur emploi. Pour plus de tenue, le bustier est entoilé avec de la Vlieseline.

    Un bustier pour Lorraine

    Quelques heures de travail (amusant et sans réelle difficulté) plus tard, le bustier cherche un mannequin. Tout ce que j'ai trouvé alors est un petit buis, conciliant mais qui n'imite que très mollement la sihouette de sylphide de Loula... Sur elle, c'est certainement bien plus joli !


    6 commentaires
  •  Ceci date de plusieurs mois déjà. J'avais déniché, pas très loin de chez moi, un grand emballage de carton destiné au rebut. Le plus difficile a été de le faire entrer dans ma voiture sans l'endommager. Je l'avais démonté sur place pour en faire une grande chose plate qui a eu bien du mal, une fois casée dans l'auto, à me laisser une petite place pour conduire !!!

    Bateau pirateBateau pirate

    Donc, la belle caisse arrive chez moi et Roman a les yeux qui brillent rien qu'à la pensée de ce qu'on pourrait en faire. Pour que ce soit plus joli, que l'extérieur soit en carton vierge, j'achève de la démonter et je la retourne. Je profite du démontage-remontage pour lui donner une forme un peu pointue à l'avant. Le pliage est fait un peu au pif, il est de travers mais personne ne s'en plaint. Il est décidé que la caisse deviendra un bateau-pirate, que sa proue soit un peu tordue n'est vraiment pas grave.

    Bateau pirateBateau pirate

     Et Roman, bâtisseur dans l'âme, s'en donne à coeur joie. Les détails sont fignolés, des hublots plus vrais que les vrais avec, en guise de boulons de cuivre, des attaches parisiennes... Le pistolet à colle chauffe plein pot.
    Petit à petit, le bateau est équipé de deux mâts, d'une voile rayée qui sent le grand large, d'un macaron, d'une ancre de carton pour laquelle Roman a conçu un treuil... Cette invention m'a épatée, fallait y penser... Et puis, bien sûr, du terrible pavillon des écumeurs des mers...

    Bateau pirateBateau pirate

     Depuis ces photos, le bateau a encore évolué. Des fanions multicolores ont été accrochés au cordage qui relie les mâts, ce qui lui donne un bizarre mais très guilleret air de guinguette au bord de l'eau. Un canon a été fixé à l'arrière, histoire de dissuader les ennemis.

    Bateau pirateBateau pirate

     Enfin, un joli nom a été trouvé : le "Super-Couz" et ses lettres ont été collées de chaque côté à l'avant et à l'arrière de la coque. Car, bien entendu, le bateau-pirate-guinguette est destiné à de folles croisières entre cousins... (même si, comme on le voit, j'ai été invitée pour une petite excursion en mer).

    Bateau pirate

     A l'heure où je tape ces lignes, le bateau existe toujours. Il vécu bien des aventures, il a subi des avaries et est promis à une retraite prochaine. Il faudrait que je déniche une nouvelle grande caisse susceptible d'accueillir la bande des quatre... il était question d'un camion de pompiers... Affaire à suivre... 


    3 commentaires
  • Fête des pères 2012, les couz', les frangins décorent des bouteilles "solaires"...

    Les barbecues de l'été seront joliment éclairés !

     

    Là, j'ai été filmée à mon insu, un peu piégée, même... Et bien voilà, c'est Lilian en plein création... et ça l'amuse ! Et puis moi aussi, évidemment... 

    La décoration d'une bouteille magique qui "avale le soleil" et le rend dès qu'il fait noir, ça passionne les garçons.

    Les grands utilisent mes indispensables marqueurs POSCA (publicité gratuite) qui servent à tout ou presque et qu'ils adorent.

     • Des lanternes

    Un joli soleil et une déclaration lumineuse : "Papa, tu es mon soleil"... C'est trop joli !

      

      

    Les petits sèment des pois multicolores avec la peinture "DARWI façonnable" qui sert à tout quand les POSCA sont en congé. Léo, trois ans, utilise le bout de son doigt. Lilian, deux ans, comme on l'a vu dans la vidéo, utilise un coton-tige... à chacun sa technique...

     Et voilààà le résultat !

    • Des lanternes

    Evidemment, j'ai acheté ces bouteilles "solaires", ce qui représente un petit investissement... pour quatre, ça va, pour toute une classe, je ne pense pas que ce soit possible mais, si des instit' sont tentées par le concept pour une prochaine fête des pères (par exemple), il est possible de décorer des photophores à bougie d'un beau soleil et de la même déclaration. Il existe dans le commerce un vernis qui donne un aspect sablé au verre et magnifie le moindre bocal de récup'... pour le reste, place à l'imagination...


    votre commentaire